- Perte de poids

Le vélo d’appartement fait-il maigrir ?

Vous le savez pour perdre du poids, il faut deux choses : bien manger et faire du sport. Côté alimentation, au-delà de certains régimes spécifiques comme le régime mayo par exemple, l’idée est plutôt simple. Il s’agit généralement d’éviter les aliments gras, salés et sucrés. Par contre côté sport, il y a tout un éventail de choix. Vous avez peut-être certaines affinités, mais le critère de choix reste celui de vos objectifs. Si vous souhaitez maigrir rapidement par exemple alors c’est un sport brûle-graisse que vous allez privilégier. Parmi eux, le vélo d’appartement est particulièrement apprécié, c’est en effet l’un des sept sports les plus brûleurs de calories. Dans cet article, je vous dis tout sur le vélo d’appartement pour maigrir vite et bien !

vélo d'appartement pour maigrir

Les bienfaits du vélo d’appartement

Comme je vous le disais, le vélo d’appartement est particulièrement efficace pour maigrir. En effet sa principale action a pour effet d’accélérer votre métabolisme. Concrètement, votre organisme transforme plus rapidement les graisses en énergie, on dit qu’il brûle des calories. A titre d’exemple, lorsque vous marchez pendant 1 heure, votre organisme brûle environ 207 calories. Lorsque vous faîte du vélo d’appartement pour maigrir, vous brûlez entre 410 et 740 calories, selon le rythme. Pas mal non ?

Mais ce n’est pas tout ! Le vélo d’appartement est utile pour maigrir, mais aussi pour tonifier les muscles. En effet lorsque vous pédalez vous sollicitez en permanence les abdominaux profonds ainsi que les muscles fessiers. En général, ce sont justement les zones privilégiées où vient se loger la graisse. Et ce sont aussi les zones les plus longues et difficiles à affiner. Grâce à la pratique du vélo d’appartement pour maigrir, vous allez exercer et gainer ses zones en même temps que vous brûlez des calories. Bref, le vélo d’appartement pour maigrir, c’est un 2 en 1 sur roues.

Par ailleurs, le vélo fait parti des sports les plus doux à pratiquer. En effet, ni vos articulations, ni vos tendons et ni vos os ne subissent de chocs ou de traumatismes. C’est le gros avantage de pratiquer du vélo d’appartement pour maigrir plutôt que la course à pied par exemple qui peut causer mal de dos et problèmes d’articulation. Le vélo d’appartement pour maigrir est donc un excellent choix qui s’adapte aux débutants qui ne risqueront pas de se blesser.

Comment pratiquer le vélo d’appartement pour maigrir rapidement ?

Vous l’aurez compris, le vélo d’appartement permet de maigrir de façon sûre et efficace. Cependant, les résultats vont dépendre de l’entraînement. Voyons donc ensemble comment bien pratiquer le vélo d’appartement pour maigrir.

Quelle est la bonne fréquence d’entraînement ?

Premier et principal point important : la fréquence d’entraînement. Contrairement à ce que la majorité des gens pensent : en sport, « plus » n’est pas forcément synonyme de « mieux ».

Si votre objectif est de perdre 10 kg en 1 mois, alors vous êtes certainement tenté par un entraînement hebdomadaire. Cependant je vous le déconseille. Loin de moi l’idée de remettre en question votre volonté de fer mais il est peu probable que vous teniez un tel rythme. Votre organisme a besoin de récupérer, sinon vous risquez de vous risquez de vous blesser. Par ailleurs, pour transformer la graisse en muscle, votre métabolisme a besoin de repos. En effet la croyance que le muscle se forme pendant l’effort est une idée reçue très rependue. Hors les muscles se forment pendant les phases de repos.

programme entrainement vélo d'appartement pour mincir

Donc, pour en revenir à notre vélo d’appartement, pour maigrir efficacement je vous recommande un rythme de trois entraînements par semaine. Ni plus, ni moins. Si vous souhaitez augmenter l’effort, augmentez l’intensité et non la fréquence.

A quelle intensité faut-il pratiquer le vélo d’appartement pour maigrir ?

La question de l’intensité de l’effort est également très importante. En effet pour que votre corps brûle des calories et aille chercher dans vos réserves de graisse, vous devez l’y obliger. Et malgré ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas par la force que vous y arriverez.

Pour commencer, vos séances doivent durer au moins 30 minutes. En effet à partir de ce moment là votre organisme ne dispose plus d’énergie disponible et va donc puiser dans vos réserves. Vos réserves en l’occurrence, ce sont ses maudits kilos en trop.

Il faut comprendre que votre corps est une machine qui va constamment chercher à s’adapter. Si vous lui exigez des efforts intenses, alors il va privilégier la création de muscles pour éviter les blessures. En effet pour pouvoir soutenir un tel rythme pendant plus de 30 minutes, vous allez avoir besoin d’augmenter votre masse musculaire. En revanche si vous lui exigez des efforts de faible ou moyenne intensité, vous pourrez pratiquer sur une plus longue durée. Votre organisme va alors aller chercher l’énergie dans les tissus adipeux.

Cependant comme nous le verrons plus loin dans l’article, l’idéal est de faire un compromis entre les deux. Vous développerez ainsi de la masse musculaire, tout en brûlant des calories.

Faire du vélo d’appartement pour maigrir : programmes d’entraînement

Bien, vous le savez, vous allez devoir réserver au moins 30 minutes par jour, 3 fois par semaine. Ce sera facile au début, difficile au milieu et de nouveau facile ensuite. Le tout, c’est de tenir le coup et de ne jamais écouter la petite voix qui vous propose de faire n’importe quoi plutôt que de pédaler.

avoir de la volonté

Exemple de programme pour débutant.

Si vous n’avez jamais pratiquer de sport ou que vous devez perdre plus de 10 kg, je vous conseille de commencer doucement. Doucement ne veut pas dire que les résultats apparaîtront doucement. Mais que vous devez éviter de vous blesser ou de développer une haine maladive de votre vélo d’appartement pour maigrir. Pour ce faire :

  • Première semaine : commencez par 45 minutes à un intensité faible. Vous allez simplement faire tourner les pédales. Vous ne devriez pas vous essouffler.
  • Deuxième semaine : combinez 30 minutes à intensité faible et 15 minutes à intensité modérée. Vous devirez sentir votre cœur s’accélérer d’un cran, sans que cela ne devienne inconfortable.
  • Troisième semaine : la moitié du temps à intensité faible et l’autre moitié à intensité modérée. Vous devriez terminer avec les muscles tendus. N’oubliez pas de faire des étirements afin de limiter les courbatures.
  • Quatrième semaine : alternez 10 minutes intensité faible et 10 minutes intensité modérée. Votre rythme cardiaque va s’accélérer et vos respirations s’entre-coupées. Vous allez améliorer ce point petit à petit. N’hésitez pas à baisser l’intensité en cas de point de côté. Mais essayez de ne pas vous arrêter.

Au bout d’un mois vous pourrez passer au programme qui suit. Ou vous pouvez continuer d’alterner le rythme décrit en troisième et quatrième semaine.

Exemple de programme d’entraînement pour un niveau intermédiaire à confirmé.

Ce programme est beaucoup plus intense que le précédent. Il est adapté aux personnes qui ont déjà pratiqué du sport et qui sont en bonne condition physique, sans problème de santé.

  • Lundi : séance à jeun, pendant 45 minutes à un rythme très faible. Il s’agit de simplement faire tourner les pédales. Gardez une barre de céréale à disposition en cas d’hypoglycémie.
  • Mercredi : séance longue d’au moins 2 heures  avec alternance de l’intensité toutes les 10 minutes. On passera de faible à modéré.
  • Vendredi : séance intense d’1 heure. Commencez par 10 minutes à rythme faible puis 10 minutes à un rythme modéré. Puis alternez 30 secondes d’accélération forte puis 30 secondes de repos en roue libre. Ceci pendant 30 minutes. Terminez par 10 minutes à un rythme faible.

Ne sautez jamais l’étape de l’étirement, buvez au moins 1 litre d’eau pendant l’effort et contrôlez si possible votre rythme cardiaque régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *