Clamer

Pour perdre du poids, il ne s’agit pas de manger moins mais de manger mieux. On le sait, notre alimentation regorge d’aliments à bannir... Potage et soupe brûle-graisse : recettes et astuces pour perdre du poids

Pour perdre du poids, il ne s’agit pas de manger moins mais de manger mieux. On le sait, notre alimentation regorge d’aliments à bannir (surtout si l’on souhaite maigrir) et il est souvent nécessaire de revoir nos habitudes alimentaires. Cela nous amène à intégrer dans nos menus les fameux aliments brûle-graisse.

Véritables alliés minceur, ils permettent de réduire le nombre de calories consommées, mais aussi de tenir bon face aux nombreuses tentations. Des qualités que l’on aimerait retrouver à tous les repas et même plus ! Alors, comment combiner le plus grand nombre d’ingrédients minceurs tout en se faisant plaisir ? Et bien avec une bonne soupe brûle-graisse pardi !

Pourquoi la soupe brûle-graisse fait-elle mincir ?

pourquoi la soupe brûle-graisse fait-elle mincir ?

C’est un allié minceur anti-routine.

La soupe brûle-graisse se distingue des autres soupes de par ses ingrédients. Vous-vous en doutez, on ne trouve ni crème-fraîche, ni croûtons dans ses recettes minceurs. Cependant, cela ne signifie pas que l’on va se contenter d’un bouillon d’eau chaude insipide ! Comme vous allez le voir, les aliments brûle-graisse sont nombreux et savoureux.

L’idée étant d’éviter au maximum la routine, la frustration et l’ennuie, nous allons essayer de consommer des soupes pauvres en calories mais riches en goût. Après tout, je pense que vous serez d’accord pour dire que le plus dure d’un régime est de tenir sur le long terme. La soupe brûle-graisse va donc nous aider à consommer des aliments sains et de tenir le coup dans notre quête de la taille de guêpe.

Elle aide à réduire l’apport calorique.

La soupe brûle-graisse nous caresse les papilles, oui, mais encore ? Et bien elle est très pauvre en calories ! Comme vous le savez peut-être, les aliments brûle-graisse se caractérisent pour leur faible apport énergétique. Pour la grande majorité, ils apportent moins de 50 calories/ 100 gr. Pour certains d’entre eux, le bilan calorique est même négatif après la digestion.

Mais vous le savez, on ne juge pas un aliment uniquement sur son apport nutritif. Il faut en effet regarder au niveau de ses nutriments. Sinon, il suffirait de se nourrir de Tic-Tac à seulement 2 calories et le tour est joué. La soupe brûle-graisse ne peut pas se suffire à elle même sur le long terme, cependant, le risque de souffrir de carence est faible.

La soupe brûle-graisse est aussi une soupe coupe-faim.

Donc, pour résumer : la soupe brûle-graisse est faible en calories et riche en nutriments. D’accord, mais est-ce qu’elle « tient au ventre » ? Et bien oui, et c’est justement ce qui fait d’elle un excellent allié minceur. Elle contient en effet beaucoup de fibres à effet coupe-faim. En effet une fois dans l’estomac, elles se comportent un peu comme une éponge : elles absorbent l’eau et occupe donc plus de place. D’où la sensation d’avoir le ventre plein.

Comment préparer une soupe brûle-graisse efficace ?

Préparer une soupe brûle graisse efficace

Choisissez des ingrédients hypocaloriques riches en fibres.

La première étape dans la préparation de votre soupe brûle-graisse est de choisir les ingrédients principaux. Pour cela, nous allons piocher parmi les légumes les moins caloriques. Bien entendu, nous allons prioriser ceux qui sont riche en fibres afin de profiter d’un effet coupe faim :

  • Le chou : et oui, nous avons tous entendu parler du fameux régime de la soupe au chou ! Cela n’a rien d’étonnant puisque le chou fait partie des aliments à calories négatives. En effet, il est long à digérer et demande donc beaucoup d’énergie de la part de l’organisme. Par ailleurs, le chou est riche en fibres ce qui fait de lui un excellent coupe-faim.
  • La courgette : elle ne contient que 17 calories pour 100 gr et fait donc partie des légumes les moins caloriques ! Elle fait également partie des légumes les plus complets sur le plan nutritionnel puisqu’elle contient de la vitamine C, du fer, du magnésium et bien entendu : des fibres !
  • Le brocolis : hypocalorique (28 pour 100 gr) et riche en fibres, l’arbre miniature figure parmi les aliments brûle-graisse les plus efficaces. Par ailleurs, il contient de nombreuses vitamines, du bêta-carotène, du magnésium et même du calcium. De quoi éviter les carences et préserver une bonne santé.
  • L’aubergine : une véritable coqueluche des brûle-graisse maison ! Elle est bien-entendu hypocalorique (24 pour 100 gr), coupe-faim (très riche en fibres) mais en plus de cela, elle a la capacité d’absorber les graisses afin de faciliter leur élimination.
  • La tomate : elle n’apporte que 18 calories pour 100 gr et ses bienfaits pour l’organisme sont nombreux. Elle contient : des antioxydants, des minéraux et des vitamines. Bref, c’est un cocktail de vitalité en plus d’être un excellent allié minceur.

Rajoutez quelques épices minceur.

Comme je vous le disais, l’idée de la soupe brûle-graisse n’est pas seulement celui de réduire l’apport calorique. On cherche également à réduire un maximum l’effet routine qui peut nuire à la volonté du plus déterminé d’entre nous. Pour cela, pourquoi ne pas en profiter pour rehausser le goût de notre soupe brûle-graisse avec quelques épices ? En plus, la majorité d’entre elles viendront optimiser l’effet minceur de notre recette. Alors, pourquoi s’en priver ?

  • Le curcuma. Cette épice est une plante médicinale des plus puissantes, elle est d’ailleurs utilisée depuis plusieurs siècles en médecine chinoise. Parmi les 600 vertus qui lui sont reconnues, le curcuma aide à brûler les graisses de manière naturelle. On le retrouve d’ailleurs dans de nombreuses recettes de brûleurs de graisse naturel fait maison.
  • Le gingembre. On le connait dans le fameux thé au citron/gingembre, essayez-le dans une soupe ! Il booste le système immunitaire mais aussi le métabolisme. Vous éliminez plus facilement les graisses.
  • Le piment. Tout comme le poivron, le piment contient de la capsaïne, une substance capable d’accélérer le métabolisme. Ainsi, votre organisme puise d’avantage dans les tissus adipeux accumulés, ce qui favorise la perte de poids.
  • L’ail. Il donne du goût à vos préparations, protège le cœur et améliore la circulation sanguine. Il permet également d’accélérer le métabolisme. Si vous l’utilisez avec son duo le persil, vous rajoutez un pouvoir détoxifiant à votre préparation !

Pour conserver l’effet minceur de votre soupe, n’oubliez pas de minimiser un maximum les graisses ajoutées. On privilégie donc l’huile d’olive plutôt que le beurre, ainsi que la crème et le lait végétal qui sont bien moins caloriques !

La soupe brûle-graisse à la courgette.

Comme nous l’avons vu, la courgette fait parti des aliments brûle-graisse que l’on va privilégier. En effet, son action brûle-graisse est triple, elle est : hypocalorique, coupe-faim et accélératrice de métabolisme. Autrement dit, il est difficile de faire mieux !

Soupe brûle-graisse à la courgette

Mais comme je vous le disais, la soupe brûle-graisse est également intéressante sur le plan nutritif. Lorsque l’on se lance dans un régime, on a tendance à être obnubilé par les calories et on se retrouve avec des carences importantes. Si j’ai choisis de vous présenter la recette de la soupe brûle-graisse à la courgette, c’est justement parce qu’il s’agit d’un aliment nutritif aux nombreuses vertus médicinales :

  1. La courgette est source de calcium : elle prend donc soin de nos os !
  2. Elle contient également du potassium, ce qui favorise l’élimination des toxines. Notre soupe est donc également détoxifiante.
  3. La courgette nous aide à être bien dans notre corps, mais aussi bien dans notre tête : elle contient du phosphore, indispensable à la santé cérébrale.
  4. Le magnésium qu’elle apporte aide à stabiliser la santé émotionnelle. Elle apporte également d’autres minéraux dont le potassium, le zinc et le sélénium.
  5. C’est une source de B9, une vitamine dont la carence peut s’avérer dangereuse pour la santé.
  6. Enfin, elle aide à préserver la santé des reins grâce à ses propriétés diurétiques.

Maintenant que vous êtes convaincu des bienfaits de la soupe brûle graisse à la courgette, passons à la recette !

Recette de la soupe minceur à la courgette.

Comme il s’agit d’un ingrédient particulièrement complet et riche en fibres, sa recette contient majoritairement de la courgette :

  • 500 gr de courgettes.
  • 1/2 litre d’eau.
  • 1 gousse d’ail.
  • 1 cube de bouillon de légumes.
  • du romarin.
  • du fromage blanc 0 %, en option.

Lavez les courgettes mais ne les pelez pas. C’est en effet dans la peau que l’on trouve la majorité de ses nutriments. Coupez-les en petits dés et plongez-les dans de l’eau bouillante. Rajoutez un peu de sel, du poivre et le bouillon de légumes. Pendant que les courgettes cuisent, coupez l’ail. Mélangez le tout dans un mixeur et rajoutez un filet d’huile d’olive ainsi qu’un peu de romarin. Le romarin est également un excellent brûle-graisse (à ce propos, n’hésitez pas à consulter notre article sur la tisane au romarin). Et si vous souhaitez une soupe brûle-graisse plus onctueuse, rajoutez quelques cuillerées de fromage blanc à 0 %.

Le gaspacho à la courgette : une soupe brûle-graisse estivale.

Et comme on souhaite profiter des effets minceurs de la courgette toute l’année, voici la version estivale de notre soupe brûle-graisse. En plus de la courgette, nous allons en profiter pour rajouter quelques ingrédients brûle-graisse supplémentaires :

  • Tomates : comme nous l’avons vu précédemment, les tomates sont d’excellents alliés minceur en plus d’apporter de nombreux nutriments.
  • Poivrons verts et rouges : pour accélérer le métabolisme et optimiser l’effet brûle-graisse de notre soupe.
  • Oignons : ils sont riches en antioxydants, en vitamines ainsi qu’en minéraux. Par ailleurs, ils favorisent l’élimination des graisses. C’est également un excellent coupe-faim puisqu’il est riche en fibres.
  • Pour l’assaisonnement : un peu de piment, de l’ail, du sel, du poivre et un filet d’huile d’olive.

Cuisinez les courgettes dans de l’eau bouillante avant de mixer tous les ingrédients ensemble. Puis, conservez au frais pendant au moins une heure avant de déguster. Si vous souhaitez d’autres recettes estivales à base d’aliments brûle-graisse, n’hésitez pas à consulter notre article concernant les smoothies !

Quand faut-il consommer la soupe brûle graisse ?

En cure, avant le régime.

L’une des façons de profiter au maximum des bienfaits de votre soupe brûle-graisse est d’en faire une cure. En effet, la plupart des ingrédients contiennent des propriétés antioxydantes et diurétiques, ce qui permet de détoxifier l’organisme. De cette manière, vous préparez votre organisme avant de commencer un régime. Pour que cette cure soit efficace, on préconise de boire de la soupe brûle-graisse à tous repas pendant pendant une semaine.

Vous pouvez faire cette cure avec la soupe brûle-graisse à la courgette, mais aussi la fameuse soupe aux choux. C’est comme vous le souhaitez.

Les premiers jours, vous allez simplement boire de la soupe (et de l’eau). Puis au fur et à mesure, vous allez rajouter quelques aliments supplémentaires tel que des blancs de poulet, de la viande maigre, du riz et des légumineuses. Vous pouvez également consommer des graines pour maigrir, elles vous apporteront plusieurs micronutriments essentiels en plus d’avoir un effet coupe-faim.

Côté fruits, ne vous privez pas : pomme, ananas, pastèque (même si certains se demandent si elle fait grossir)… Ils vous apporteront des vitamines et des antioxydants sans compromettre votre cure, ce sont tous des brûleurs de graisse !

Attention ne prolongez pas cette cure au delà d’une semaine. Vous risquez des carences et puis il est très probable que vous repreniez tout le poids perdu par la suite, par effet yoyo. Bien que beaucoup préconisent la cure de soupe brûle-graisse pour perdre rapidement du poids, je vous conseille plutôt de la voir comme une préparation à un régime. De cette manière, vous avez beaucoup plus de chances de perdre vos kilos sur le long terme.

Dans le cadre de votre régime.

Bien entendu, la soupe brûle-graisse est idéale pendant le régime ou même au quotidien. Vous pouvez vous préparer suffisement de soupe pour toute une semaine et la consommer en en-cas, lorsque vous avez une fringale. Vous pouvez également la boire le soir pour le dîner afin de minimiser l’apport énergétique en fin de journée, comme le conseillent de nombreux diététiciens. Pour varier les plaisirs et ne pas tomber dans la routine, je vous recommande de changer de recette toutes les semaines.

Enfin, pour optimiser les effets de votre soupe brûle-graisse, n’oubliez pas de pratiquer une activité physique. De cette manière, vous allez augmenter vos dépenses ce qui va équilibrer votre balance énergétique sur le long terme et donc vous permettre de perdre du poids sans reprendre vos kilos. Vous aurez besoin de consommer des féculents, afin de disposer de l’énergie nécessaire. Cela ne remettra pas en cause votre perte de poids. Contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes, les féculents ne font pas forcément grossir. Il suffit de savoir lesquels consommer et dans quelles proportions. Pour en avoir le cœur net, consultez notre liste des féculents qui font grossir.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *